DSCN4763

Song Box pour les chamans de Hetauda

Lorsque les dieux n’ont pas la voix assez forte…

Une demande peu singulière…
Un jakri est un chaman. Lors de certaines cérémonies, ils se déplacent aux rythme du  sons de leurs tambours et des grelots qui encerclent leurs poitrines.

A Hétauda au sud du Népal, ils ont constitué un comité qui unit  ses forces, partage ses interrogations et s’enrichit mutuellement. Ce comité, souhaiterait acquérir  une song box, histoire qu’on les entende loin à la ronde lorsqu’ils se déplacent de village en village lors de leurs cérémonies.

Projet réalisé en novembre 2018

 

Legumes_2

Construction de 2 serres pilotes

Avec de l’eau tout est permis !
Et de l’eau il y en a depuis la réalisation du projet  » L’eau, la VIE – Kanigaon  » terminé fin septembre 2018. Sans quoi, il n’aurait jamais été imaginable de rêver d’un tel projet…

Tout en haut du village de Kanigaon, une terre riche et bien exposée permettrait l’installation de serres pilotes. Deux pour commencer. Tomates, courgettes, choux fleurs, navets, oignons, ail, pomme de terre, haricots, gingembre, etc.

Outre l’apport suffisant en nourriture pour les habitants, ce projet permettrait la création d’une petite coopérative générant un revenu pour les femmes du village.

Dans un premier temps, il serait déjà possible de vendre les légumes dans la coopérative du village de Apgari.

En cas de réussite du projet, nous pourrions prévoir une répartition équitable de nouvelles serres dans le village et enfin créer une petite coopérative gérée par les femmes de Kanigaon.

Budget :  CHF 680.-

Pour soutenir ce projet : CCP 17-601975-2
Réf. : Serres / Kanigaon
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEX

Comprenant : Les arceaux de la structure en métal ou en bambou, les revêtements,  système d’arrosage goute à goutte, transport du matériel, le montage, les semis de la première année.

wanted

Situation d’urgence scolarités

Nous sommes dans une situation délicate où un parrain n’honore plus ses versements depuis le mois d’avril 2018. Les étudiants ci-dessous sont déjà dans les classes qui précèdent leurs entrées en formation d’un métier.

Il s’agit des projets de scolarité de :
Shanti et Sunita.  Shanti a terminé l’université et est en formation d’aide infirmière à Janakpur. Sunita continue l’université et se prépare à une formation bancaire.  Il s’agit là seulement d’une participation avec d’autres donateurs. CHF 120.- / mois

DSC_2953

L’eau, la vie – Projet Kanigaon

Ce projet est  terminé depuis fin septembre 2018
Lorsque l’on pense au Népal, à ces glaciers, ces rivières et ces petits lacs de montagne, difficile de s’imaginer que certaines régions risquent chaque année la disette à cause du manque d’eau. C’est pourtant bien le cas du village de Kanigaon que les moussons ignorent mettant en danger récoltes et familles.

Ce projet dessert :
– 3 secteurs de Kanigaon  / – 60 maisons de paysans
– 320 personnes env.

Le projet était constitué de 2 phases:
Phase 1 –
Captation de l’eau sur le flan opposé de la vallée et faire courir des tuyaux jusqu’en haut du village de Kanigaon (terminée fin mars 2018)
Phase 2 – Réalisation d’une réserve d’eau de 60 à 70’000 litres et acheminement des conduites vers chaque foyer et par conséquent d’ un robinet devant chaque maison.  Cette phase a démarré en mai 2018

Budget total : CHF 64’000.-
37’000.-  Rotary Club Népal.
27’000.- ARDPH
L’argent nécessaire a été réuni à raison de CHF 23’700 grâce une fondation Neuchâteloise et le solde par les membres de l’ARDPH.

Etat actuel du projet – Mai 2018

Caisson_Mamout_2

2 Caissons hyperbares pour quelques Vies

Contrairement à une idée répandue, les porteurs de trek et d’expédition souffrent aussi et peuvent être victimes du MAM  (Mal Aigu des Montagne) ! Entre 2015 et 2016 il nous a été rapporté plus de 11 cas ou l’organisateur commercial n’avait pas juger bon d’utiliser le caisson hyperbare pour son Staff… Nous avons personnellement constaté cet état de fait à 2 reprises sur le terrain !

Nous avons acquis en mars 2018, 2  caissons Lire la suite

aïti

Chemins pour fauteuil roulant express

Projet terminé en septembre 2018

Vous connaissez l’histoire de Aaïti maintenant. Paralysée après un accident de camion tombé dans un ravin. Elle et sa famille ont ensuite survécu et vécu l’effondrement de leur maison de terre rouge lors du séisme.

Depuis mars 2017, nous avons mené à terme la reconstruction des sa maison et Aaïti a retrouvé le sourire. Même si la situation reste dramatique pour elle et son entourage.
Heureusement, comme la plupart des ethnies au Népal, une personne handicapée physiquement ou mentalement, n’est jamais en reste du clan ou de la société.

Les déplacements en fauteuil dans un village accroché à la pente et sans sentier autres que ceux en terre, est impensable. Pour permettre à Aaïti de renforcer son tissu social, son frère Nima a une idée.

Réaliser un petit chemin en dur,  pas trop en pente, lui permettrait d’aller d’une maison à l’autre pour taquiner ses voisins.

DSCF0326

Electricité – 160 poteaux en métal

Voilà un projet qui a bien de la peine à décoller…

En septembre 2010, le petit village de Kanigaon voit briller sa première ampoule électrique.

Aujourd’hui, pour envisager sereinement l’avenir de tout l’acharnement, le courage et les portages incessants… le remplacement des poteaux en bois par des poteaux en métal est nécessaire pour résister aux glissements de terrain pendant les moussons.  160 au total.
Chaque poteau de 9 mètres coûte (en 2014) CHF 230.-

Budget total :         CHF 36’800.- pour 160 poteaux
Budget à ce jour : CHF 36’110.- pour 157 poteaux

Etat des dons à ce jour

Au début du lancement de ce projet, nous pensions trouver 160 parrains pour chaque poteau. Malheureusement, depuis 2015,  nous n’en avons que 3.

Ce projet desservirait : 7 villages pour un total de 720 personnes.
Le plus petit village Siurini, perché a 1600 m. est composé de 12 maisons. Gampatar avec ces 20 maisons est lui à l’altitude la plus basse à 550 m. Les maisons de Kanigaon sont à env. 1130 m. (env. 300 hab.)

Mais que l’on ne s’y fie pas. Aussi modestes soient ces altitudes, ici les pentes sont inhumaines, si raides que l’on peut toucher le sol de la main en si accrochant.

Pour soutenir ce projet : CCP 17-601975-2
Réf. : Électricité – Poteaux métal
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

DSCN2832

Ecole privée pour Anuja

Anuja :   9 ans en juillet 2017, étudie depuis novembre 2017  à  l’école privée Berhardt Collège à Balku – Katmandu

Fille de Laxmi et Hari Bol. Son père cultive un petit bout de terre du côté de DakshinKali.  Il a été chauffeur pendant de longues années pour une compagnie de trek. C’est un homme précis, – ce qui est rare dans ce pays – persévérant, droit et assoiffé de connaissances.

Urmila_bis

Ecole privée pour Urmila

Urmila Moktan : 10 ans en 2016.. Elle est la sœur de  » Radio locale  » parce que sa sœur est une vraie pipelette ! Alors qu’Urmila est plus discrète

Père : Prem Moktan, paysan aux conditions modestes et porteur de trek. Il est marié à Mailli. La famille habite le village de Kanigaon et nous la  connaissons depuis de nombreuses années.

Depuis mai 2016, Urmila étudie à l’école privée  » Pragati English Nording School, Sindhuli  » à Apgari. 

akkal+bahadur+ghising+(2)

Ecole privée pour Nema

Nema Ghising : 9 ans en 2016

Elle est bien plantée dans ses chaussures. Même si comme de nombreuses filles au Népal elle est très timide, elle est franche, sait ce qu’elle veut et ne se laisse pas marcher sur les pieds…

Depuis mai 2016, Nema étudie à l’école privée  » Pragati English Nording School, Sindhuli  » à Apgari.

DSCN0836

Scolarité d’un enfant en école privée

Comment travaillons-nous ? Tout d’abord, le soutien financier de scolarité n’est effectué que dans un environnement familial que nous connaissons bien. Nous nous chargeons avec les parents, de trouver l’école privée appropriée. Nous privilégions en particuliers les enfants de porteurs et guides de trek en accordant une attention particulière à la formation des filles, sans être cependant… bornés !

Lorsque vous êtes décidé à soutenir une scolarité, nous vous faisons parvenir un contrat de confiance en vous présentant votre « protégé ».

Bon savoir : Plus votre protégé passe dans les grandes classes, plus les frais d’admission annuelle et des livres augmentent.

Budget sous toute réserve et en fonction de l’établissement :
CHF 80.- à  120.- / mois en fonction de l’école,  de la classe et jusqu’en classe 9.
Après le passage de la 9 ème classe, votre protégé s’engage dans la 10ème, la plus difficile à traverser pour passer son SLC (certificat de fin d’étude). Le tarif d’écolage augmente en classe 10.
Ensuite, il étudiera en  (+2 ans), votre protégé peut décidé d’entrer à l’université et ensuite de suivre des hautes études. Dans ce cas, nous pourrions trouver une ou plusieurs personnes pour compléter le manque. lire la suite

23

Opération – Piolets, Crampons & DVA

Si les porteurs de trek et d’expédition du Népal sont aujourd’hui bien équipés pour affronter les climats d’altitude c’est grâce à notre collaboration avec les ESS de ski de Villars et de Torgon.

Cependant, pour renforcer leur sécurité dans les progressions qui le nécessitent, nous cherchons des piolets, des crampons & DVA .

  • Matériel de location, anciens modèles ou neufs
  • Appel à clients et récolte dans votre magasin
  • Fin de série avec vos fournisseurs …

Vos dons en  piolets,  crampons et DVA  serviront encore sur les sommets himalayens. D’avance un grand merci pour votre aide.
Téléchargez le flyer à partager avec vos amis

drapeau-france

Cours de français pour Suresh

L’alliance française à Kathmandu prodigue des cours de français jusqu’à 14 niveaux. 6 niveaux au minimum sont nécessaires pour pouvoir  communiquer. (1 niveau = 45 heures)
Communiquer dans une langue en supplément de l’anglais est atout dans le pays. Dans le tourisme ou l’industrie cela est  garant d’engagement.

SureshSuresh : Fils de Kanchha. Désire apprendre le français pour renforcer sa formation en management. Il souhaite s’impliquer dans le secteur touristique et francophone.


Budget :  
CHF 650.- / par personne pour les 6 niveaux

Pour soutenir sa formation :
Réf. : Cours de français + nom du futur étudiant
CCP 17-601975-2 –
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX