Projets cherchent parrains

Les projets sont toujours suivis de près une à plusieurs fois par année. Il n’y a aucun parrainage dont nous ne connaissions pas personnellement les bénéficiaires, que nous impliquons au cœur de chaque projet.

20210411_153759

Elevage de chèvres Boer

Plus de 80% de la population népalaise vit en zone rurale et pourtant la nourriture reste encore et toujours le souci primordial.

La réalisation d’une ferme d’élevage de la race la race Boer, permettrait d’augmenter la production de manière significative tout en procurant quelques emplois dans le village. Environs 2 ans sont nécessaires à la croissance d’une chèvre avant d’être vendue ou consommée. Une chèvre locale atteindra le poids de 40 kg et une Boer pas loin de 80 kg. Une boer atteint le poids de 30 kg à 7 mois.

Rien d’étonnant à ce que de nombreux programmes d’ONG intègre cette race pour lutter contre la pauvreté alimentaire.

Malheureusement, cette race est extrêmement chère dans le pays. Entre 2’500.- à 3’000.- par tête. Nous avons pour l’instant les fonds pour acquérir un bouc. Il manque encore quelques femelles pour démarrer un élevage digne de ce nom. Cette race accuse fréquemment des naissances par deux.

Gaulé Bakra Farm se traduit par : Ferme Village de chèvres

Budget bergerie : CHF 12’800.- Composé d’un espace extérieur et de 3 secteurs abrités et sécurisés pour la nuit. Capacité env. 60 chèvres

Budget chèvres Boer : chèvre : CHF 2’500.-
Pour démarrer, nous souhaiterions en acquérir 4

Pour soutenir ce projet : CCP 17-601975-2
Réf. : Gaulé Bakra Farm
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

NPL_1791

Un douche pour TOUS – Village de Kanigaon

Nous voilà parti à nouveau pour une grand projet ! en espérant que nous trouverons les fonds pour ce dernier…

L’eau potable, les toilettes de base et les bonnes pratiques d’hygiène sont essentielles pour la survie et le développement. Sans ces besoins fondamentaux, la vie de nombreuses personnes et principalement des enfants est en danger.

En 2018, nous terminions le projet  » L’eau, la Vie  » qui apporte déjà l’eau et une fontaine devant chaque maison. Aujourd’hui, le projet d’une douche est comme une continuité, une évidence…

Projet : Construction d’une douche extérieure devant chaque foyer

Objectif :   Amélioration de l’hygiène et de la santé pour toute la
population, Dignité,  Diminution du taux de mortalité

Budget : CHF 1’250.- par douche
Budget total pour 46 douches : CHF 57’500.-
(Par douche : Dalle, murs, toit, (2000 briques, 15 paquets de ciment, gravier, sable, métal), réservoir de 500 lt, canalisation, matériel sanitaire, maçons, peinture, transports, etc.)

Plan

20210226_084023_Moment(2)

Uniformes pour l’école Basic School Kanigaon

Suite au succès pour maintenir l’école de Kanigaon , nous reportons ce projet pour la seconde fois.

2018/2019. Retour en arrière. L’école gouvernementale « Prabi* de Kanigaon compte 3 degrés pour les tout-petits et 3 professeurs. Il s’agit là des 3 premières années de scolarité. Vous connaissez notre position sur ces écoles… Cependant, l’idée qu’une école, même gouvernementale ne puisse assurer le minimum d’éducation dans les premières années nous faisait mal.

Si une classe tombe en dessous de 15 étudiants, le gouvernement ne fournit plus de professeur. Or, il n’y avait au total que 19 petits étudiants pour toute l’école.

Pour maintenir son école et attirer les étudiants des villages voisins qui n’en disposent pas et sur la base d’une réflexion avec les membres du village, nous décidons d’offrir l’uniforme, les cahiers et les crayons à chaque étudiant, la première année. Cela représente déjà une belle économie pour les parents !

 2020/2021. Aujourd’hui, l’école se nommait «Prabi» parce qu’elle ne disposait que de 3 nivaux destinés aux premières années, les petits. A présent, l’école est dénommée «Basic School Kanigaon», car avec le succès rencontré avec ses 101 étudiants, elle affiche aujourd’hui 6 niveaux et 6 professeurs. Nous souhaitons poursuivre en proposant la même formule aux nouveaux arrivants.

Budget : CHF 2500.-

Pour soutenir ce projet : CCP 17-601975-2
Réf. : Uniformes Ecole de Kanigaon

original_834207bd-d085-4c7f-9b05-dc7ec51a8a7c_20210306_103210

Notre coordinateur de projets en difficulté – COVID 19

Kanchha, vous êtes nombreux à le connaître. Paysan et guide de trek, il est aussi le coordinateur de nos projets en l’absence de Christian. Son engagement bénévole pour l’ARDPH est irréprochable. Sans revenu depuis plus d’un an, il se trouve en difficulté, surtout pour assumer son loyer à Kathmandu. Pour rappel, certains de nos jeunes étudiants scolarisés à Kathmandu sont logés chez Kanchha. Bien sûr, ils sont nombreux les porteurs népalais dans cette situation. Mais nous ne pouvons laisser notre plus proche collaborateur dans cette situation. Son loyer est de CHF 270.- / mois

Nous recherchons un coup de pouce sur 2 ans environs de ;
9000 RS / mois  – CHF 90.- / mois

Pour soutenir Kanchha : CCP 17-601975-2
Réf. : Aide Loyer Kanchha
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

20210226_090643

URGENT – Un bon prof d’anglais pour l’école Prabi Kanigaon

Souvenez-vous, pour maintenir la petite école gouvernementale
 » Prabi  » qui se nomme maintenant  » Basic School Kanigaon » nous avions réfléchis à une solution pour augmenter le nombre de petits étudiants – voir lien –

Aujourd’hui, l’école compte 86 étudiants et 6 classes.
6 enseignants sont donc nécessaires.

Le gouvernement ne finance le salaire que de 4 enseignants.
Le village en finance 1 et l’association allemande nommée Mandala s’était engagée pour 2 ans à financer le salaire de l’enseignant d’anglais Sangam Syangba. Ce soutien s’est terminé en avril 2021.

Sangam est un enseignant  exceptionnel et il est très apprécié des enfants. Il a une expérience incroyable, de celle dont on a plus l’habitude dans les écoles privées que gouvernementales… Mais voilà, il n’a pas le diplôme adéquat. Raison pour laquelle le gouvernement ne le finance pas…

Nous cherchons de l’aide !

A ce jour, nous avons trouvé le financement pour 14 mois

Salaire annuel (courant d’avril à avril) :
CHF 4’420.- comprenant les frais de transfert

Pour soutenir ce projet : CCP 17-601975-2
Réf. : Super prof. d’anglais
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

Rojana

Formation – École de géomètres pour Rojana

Elle se nome Rojana, depuis 2013,  sa scolarité en école privée (merci Michèle et Luigi !) a été soutenu par l’ARDPH. Une brillante étudiante ! Aujourd’hui, en janvier 2021, elle souhaite intégrer l’école de Shinduli pour y commencer une formation de géomètre.

Rojana à besoin d’aide pour mener ces  4 ans d’études. Son père Shakti man Ghising est paysan et guide de trek .  Vous vous en doutez, vivant déjà avec le stricte minimum, il ne peut assumer de tels frais.

Budget : CHF 3’800.- par année (Chambre à Sindhuli incluse)
Nous cherchons exactement CHF 1’400.- par année sur les 3’800.-
pour compléter sa formation

Pour soutenir la formation de Rojana : CCP 17-601975-2
Réf. : Rojana Formation – Géomètre
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

IMG-20191127-WA0000

Micro-Entreprise – Poulets local

Plus de 80% de la population népalaise vit en zone rurale. L’insuffisance des opportunités de génération de revenus dans ces régions est une cause majeure de pauvreté.

La nourriture, reste encore et toujours le souci primordial.

En 2019, l’une de nos membres nous confie un montant pour la réalisation d’un projet de notre choix. Ce petit coup de main débouche sur une petite activité qui voit le jour.

Avec 40 à 45 poulets, une famille peut vendre des œufs alentours ou les échanger contre d’autres denrées. Cela permet également de modestes rentrées.

Dans le même état d’esprit que le projet des serres, voilà une autre excellente manière de soutenir plusieurs familles.

Budget : CHF 240.- permet à une famille d’acquérir 40 poussins dans les villages de Arkapur, Jaméri, Kanigaon, Apgari, Malanga, Dumja, …

Pour soutenir ces projets : CCP 17-601975-2
Réf. : Poulets local
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

DSCF0626

Les serres, ça continue !

L’expérience des 2 premières serres qui ont servies de test en 2019 nous encourage à poursuivre ce projet.

A présent, nous souhaitons répartir plusieurs serres dans différentes familles de paysans et différents villages de la région de Sunkochi 1.

Objectifs :
● Amélioration de l’apport en nourriture
●  Participer au développement de la communauté
●  Valoriser les femmes sans éducation
●  Création d’une petite coopérative gérée par les femme du village de Kanigaon

Budget :  CHF 790.- / par serre

Pour soutenir ce projet : CCP 17-601975-2
Réf. : Serres / Kanigaon
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEX

Comprenant : Les arceaux de la structure en bambou, achats des bambou, les revêtements,  système d’arrosage goutte à goutte, transport du matériel, le montage, les semis de la première année.

chevre nepal

Des chèvres contre les conséquences du Covid

La nourriture, reste encore et toujours le souci primordial.
Depuis le mois de mars, plus aucun porteurs n’a été engagé.
L’activité de ces nombreux paysans – pour qui le portage est indispensable – est insuffisante pour survivre.

En période Covid, chacun cherche à créer de nouveaux revenus. L’élevage de chèvres est une des solutions.

Ces actions de soutiens sont adressées aux  villages de : Arkapur, Jaméri, Kanigaon, Apgari, Malanga, Dumja, …

Idéalement, pour démarrer un petit élevage, 5 chèvres est un bon départ.

Budget chèvre : CHF 170.- par chèvre
Budget bouc : CHF 240.- par bouc (il en faut quelques uns…)

Pour soutenir ces projet liés à l’alimentation : CCP 17-601975-2
Réf. : Les poulets ou chèvre ou 1 bouc
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

DSCN0836

Scolarité d’un enfant en école privée

Comment travaillons-nous ? Tout d’abord, le soutien financier de scolarité n’est effectué que dans un environnement familial que nous connaissons bien. Nous nous chargeons avec les parents, de trouver l’école privée appropriée. Nous privilégions en particuliers les enfants de porteurs et guides de trek en accordant une attention particulière à la formation des filles, sans être cependant… bornés !

Lorsque vous êtes décidé à soutenir une scolarité, nous vous faisons parvenir un contrat de confiance en vous présentant votre « protégé ».

Bon savoir : Plus votre protégé passe dans les grandes classes, plus les frais d’admission annuelle et des livres augmentent.

Budget sous toute réserve et en fonction de l’établissement :
CHF 80.- à  120.- / mois en fonction de l’école,  de la classe et jusqu’en classe 9.
Après le passage de la 9 ème classe, votre protégé s’engage dans la 10ème, la plus difficile à traverser pour passer son SLC (certificat de fin d’étude). Le tarif d’écolage augmente en classe 10.
Ensuite, il étudiera en  (+2 ans), votre protégé peut décidé d’entrer à l’université et ensuite de suivre des hautes études. Dans ce cas, nous pourrions trouver une ou plusieurs personnes pour compléter le manque. lire la suite

wanted

urgence formations

Nous sommes dans une situation délicate où un parrain n’honore plus ses versements depuis le mois d’avril 2018.

Il s’agit des formations de :
Shanti et Sunita.  Shanti a terminé l’université et est en formation d’ infirmière à Janakpur.  Sunita continue l’université et prépare un bâchelor (4 ans) en vue d’ une formation bancaire.  Il s’agit là  de compléter les frais de formation avec d’autres donateurs.
Shanti CHF 120.- / mois
Sunita CHF 120.- / mois

Pour soutenir ce projet : CCP 17-601975-2
Réf. : Shanti ou Sunita Formation
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

NEP_3932

Murs de moulins à prières

Nous constatons une énorme demande d’aide pour la construction de murs de moulins à prières (ou mani) dans des régions qui ne peuvent se permettre ce luxe. Le Covid n’’est pas étranger à cela…

Si le lieu des moulins à mani est l’endroit où l’on se retrouve pour faire la fête, il est avant tout l’endroit où l’on se réunit pour les prières, pour se souvenir des anciens et pour faire des offrandes. Il apporte aussi, selon la tradition, la chance sur le village. Ils sont nombreux les villages qui ne disposent d’aucuns mur de moulins à prières. C’est que cet ouvrage bouddhiste et communautaire n’est réalisable que lorsque que l’on à pas à se soucier avant tout de la nourriture…

Budget :   CHF 1800.- par mur

Ce montant couvre : l’achat de  9 moulins et les mantras, le poste le plus important financièrement du projet (env. 950 euros). Le ciment, le sable, la peinture, le bois, transport du matériel,  voyages en petit camion pour le transport. Manutention en forêt pour le bois, un charpentier. Manutention et transport de pierres. Ingénieur.

Pour soutenir ces projets : CCP 17-601975-2
Réf. : Mur de moulins
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

NEP_3541

Démarrage d’une micro-entreprise

Vous souhaitez participer au démarrage d’une petite agence de trek au Népal ? La future agence Namlo trek a la particularité d’être pilotée par d’anciens porteurs de trek. Ils ont appris le français ou l’anglais et passé leur licence de guide de trek. Pour voir le jour, leur petite agence n’a besoin maintenant que d’un coup de pouce pour les postes les plus lourds. Quels sont-ils ?

23

Opération – Piolets, Crampons & DVA

Si les porteurs de trek et d’expédition du Népal sont aujourd’hui bien équipés pour affronter les climats d’altitude c’est grâce à notre collaboration avec les ESS de ski de Villars et de Torgon.

Cependant, pour renforcer leur sécurité dans les progressions qui le nécessitent, nous cherchons des piolets, des crampons & DVA .

  • Matériel de location, anciens modèles ou neufs
  • Appel à clients et récolte dans votre magasin
  • Fin de série avec vos fournisseurs …

Vos dons en  piolets,  crampons et DVA  serviront encore sur les sommets himalayens. D’avance un grand merci pour votre aide.
Téléchargez le flyer à partager avec vos amis

DSCF0731

Centre de Consultations Prénatales, à Apgari (Sindhuli disrict)

IMPORTANT : Nous laissons pour l’heure ce projet de côté.
a) Aucun un groupe de travail pour le conduire ne s’est formé
b) Fonds trops importants à dénicher.

Beaucoup de femmes ou d’enfants meurent encore par manque d’un suivi de grossesse ou par soucis d’économie d’une consultation ou encore parce que rallier Kathmandu n’est tout simplement pas possible. Ce centre de consultations prénatales desservirait 64 villages réparti sur 3 districts (Shinduli, Kavre et Ramishap) dans le secteur de Apgari à 80 km à l’est de Kathmandu.  Les villages sont constitués de 1 à 90 maisons. Ce secteur est un vivier où de nombreux porteurs de trek de l’ethnie Tamang sont engagés. (Objectifs & Taches de centre de consultations prénatales)

Fin 2013, tout âges confondus, 2951 personnes de sexe féminin sont réparties dans ces 64 villages

Lire la suite

DSCF0572

 » L’eau, la Vie  » pour le Village d’Arkapur

IMPORTANT : Nous laissons pour l’heure ce projet de côté.

En janvier 2019, nous sommes contactés par l’ONG Électriciens sans frontières. L’un des membres a fait la connaissance d’un ami commun, Ram Bahadur Mouktan. Ayant eu vent des problèmes d’eau que rencontre le village d’Arkapur, après le séisme survenu en 2015, cette ONG pense y accomplir un projet identique à celui que nous avons réalisé à Kanigaon en 2018.

C’est ainsi que nous avons un temps été le lien entre le village d’Arkapur et Électriciens sans frontières, fournissant les informations dont ils avaient besoin, résumés de projets, etc. Il faut dire que nous connaissons bien ce secteur situé à environ 3h00 de marche de Kanigaon.

Remplis d’espoir et persuadés que cela accélérerait ce projet, les paysans d’Arkapur ont pris sur eux et se sont cotisés pour fournir à Électriciens sans frontières une étude et un dossier complet d’un bureau d’ingénieur (malheureusement gouvernemental) d’un  montant important de 2500 Euros. Une somme colossale pour ces paysans.

Et accrochez-vous bien, l’estimation de ce projet par ce bureau est de plus de CHF 200’000.- ! (Vive le gouvernement…)

Mais revenons à nos contacts avec Électriciens sans frontières.
Le problème, c’est que cela fait bientôt une année, et qu’ils n’ont toujours pas pris de décision. Nos entretiens nous montrent que cette ONG n’est pas de celles qui vont droit au but.

Nous remarquons également qu’il est difficile d’imaginer un chemin plus sinueux.

Nous pressentons que rien ne se fera ! Et la tristesse est immense de l’expliquer au village d’Arkapur. Parole ! nous ne nous impliquerons plus dans des partenariats qui nous laissent mal à l’aise. Car au bout du compte, c’est bien nous qui sommes sur le terrain !

Qu’en pensez-vous ? Nous lancerions-nous dans un projet identique à celui de Kanigaon ? Sachant que les seules différences seraient : la captation de la source plus éloignée que celle de Kanigaon
et que dans notre projet initial, le Rotary Club avait participé à hauteur de 37’000.- francs

Capter la source, acheminer l’alimentation, construire le réservoir, poser des vannes, amener les conduites vers chaque foyer, construire toutes les fontaines…  L’expérience, nous l’avons. Mais pas celle de dénicher un montant pareil !

Estimation budget :  CHF 77’000.-  à  CHF 85’000.-
Pour l’heure, nous nous laissons un temps de réflexion car des chiffres pareils sont toujours effrayants… Mais parlez en autour de vous ! Il parait que l’union fait la force.

Résumé projet