aïti

Une maison pour Aaiti Lama, un espoir!

Il y a 2 ans, Aaiti, du village de Jaméri décide de prendre toutes ces économies et de rallier Banépa au Népal pour y acheter le nécessaire pour ouvrir un petit commerce dans son village. Dépannage de savon, d’huile, bougies, ce genre de petites choses, pas grand chose. Au retour, embarquée sur le pont d’un camion, et à moins de 500 m de l’arrivée, le camion dévale le ravin…

Elle passe 6 mois à l’hôpital et les frais sont à la charge de sa famille.
Aujourd’hui elle à 37 ans, est paralysée des jambes, et elle ne peut contenir ni selles et urine.

Depuis le séisme qui à ravagé le Népal, les conditions sont encore pire. Sans maison, où elle vivait avec ses parents âgés et son frère, elle est sous un abris de fortune en tôle.

Nous souhaitons, rendre cette situation un peu plus digne en reconstruisant une maison au moins sur un niveau pour Aaiti et ses parents.

Budget :  CHF 3200.-  

Pour aider Aïti: CCP 17-601975-2
Réf. : Aïti Moktan – Jaméri
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

NEP_2459_BR

Situation décembre 2015/Janvier 2016

Nous continuons pour le moment à fournir des abris de tôles pour les moins chanceux.  A ce jour, 03.02.2015, nous avons pu abriter 81 familles sous des  abris provisoires de tôle.

Comme si le Népal n’avait pas assez de soucis en ce moment à se reconstruire… Ce début d’hiver le pays rentre dans le 4ème mois de blocus économique imposé par l’Inde. Manque de médicaments, de vaccins, hôpitaux au ralenti, malnutrition, pas d’essence, pas de gaz, 11 h de coupure d’électricité par jour, font courir de graves dangers aux enfants ainsi qu’aux personnes âgées. A cela s’ajoute les dégâts dans les maisons causés par les tremblements de terre et l’on a une situation catastrophique voire un chaos.
L’origine de cette situation est la nouvelle constitution qui divise le Népal en 7 provinces et réduit l’influence des communautés Tharu et Madesi dont les résidents sont Népalais d’origine Indienne. lire la suite

DSC_6609

situation octobre 2015

6 mois après le séisme, l’hiver défie les rescapés

En ville ou en montagne et dans des hébergements de fortune, des milliers de Népalais s’apprêtent à affronter l’hiver.

Nous concentrons toujours nos efforts à l’amélioration des hébergements de fortunes en tôles dans les secteurs de nos amis porteurs et guides des régions de Kanigaon et environs.

Avec CHF 140.- nous procurons un abris provisoire de tôle pour 1 famille qui pourra affronter l’hiver. Ces plaques peuvent être récupérées pour le toit lors des futures reconstructions.  

Au niveau national, cependant,

  • Ce sont 81 000 foyers vivant à plus de 2 000 mètres d’altitude qui ont besoin d’assistance rapidement afin d’éviter les conséquences potentiellement dramatiques de l’hiver.
  • A l’heure actuelle, on estime que 530 000 personnes se trouvent toujours en insécurité alimentaire dans 11 des districts touchés par le séisme.
  • Le nombre de maisons détruites avoisine les 605.000 alors que
  • plus de 400.000 autres sont endommagées.
  • On estime qu’environ 50.000 familles sont encore sans maison,
  • que 3 millions de népalais n’ont toujours pas accès à des services d’hygiène et qu’
  • 1,1 million n’ont toujours pas accès à des infrastructures d’eau potable.
  • Les familles qui vivent encore dans des camps de déplacés et qui n’ont pas pu retrouver leur foyer présentent toujours des niveaux de stress élevés six mois après le tremblement de terre.

 

20150717_141039

Situation au 14 août 2015

L’image ci-dessus, vous présente l’un des abris de fortune que nous avons réalisés dans le village de Arkapur. Même si les maisons sont devenues des pièges mortels, d’autres, dont les maisons n’ont pas été entièrement détruites, ont décidés d’installer les plaques de tôles sur les murs fragilisés.  Si les murs menacent de s’écrouler, ce choix permet d’abriter aussi les récoltes…

A ce jour, et grâce à vous, nous avons abrité 54 familles.

Pour rappel : Avec CHF 140.- nous procurons un abris provisoire de tôle pour 1 famille. Ces plaques peuvent être récupérées pour le toit lors des futures reconstructions.

Bien que leur fréquence et la gravité ont diminué, la possibilité de tremblements de terre ou des répliques continue. Hier certaines écoles ont évacués les classes. Les alertes sont encore bien présentes et la terre n’est pas encore calme.

De nombreux porteurs de trek sont engagés pour travailler en ville. A la masse, ils réduisent les décombres des habitations en petits morceaux qui sont ensuite évacués.

Voir régions de treks ouvertes

DSCN0725

Reconstruction de la maison de Ram Bahadur – Seisme du 25.04.2015

Le 30 octobre 2015, le montant nécessaire à la reconstruction de la maison de Ram a été réuni avec un surplus de CHF 21.-

Tous ceux dont les maisons sont tombées seront bien occupés cet automne. Moment propice aux reconstructions. La difficulté est de trouvé  la main d’oeuvre tel que charpentier etc… , Il y a tant à faire partout que la demande est forte.

Pour nous assurer du démarrage de la reconstruction de la maison de Ram dés le mois de novembre,  nous avons d’ores et déjà versé un acompte en août afin de réserver la main d’oeuvre d’un charpentier et des autres corps de métiers.

Vous aurez plus de nouvelles en mai 2016

20150426_103914

Situation au 12 juillet 2015

Beaucoup de villages voisins de Kanigaon manquent encore de plaques de tôle pour confectionner des abris provisoires. Il est triste de constater que de nombreuses familles  n’ont reçu aucune aide d’urgence pour un simple abri de tôle pour un prix de revient d’env. CHF  140.-

A ce jour, la mousson n’a pas encore été agressive sur le secteur de Kanigaon.

Nous avons fournis encore 480 kg de plaques de tôle aujourd’hui pour 4 familles du village de Arkapur. Le même village ou nous reconstruirons la maison de Ram. Qualité identique que dans les articles précédents.

Merci encore et toujours pour vos soutiens qui nous permettent d’abriter provisoirement des familles de paysans, porteurs et guides de trek.

DSCN0737

Nouvelles du 05 juin 2015

Excepté les personnes impliquées ou en contact régulièrement avec le Népal le savent, mais la terre est toujours secouée dans le pays, entretenant la peur et achevant les maisons qui tentent de résister…
La mousson est toute proche à présent.
Les maisons du village natal de Thuli , Jaméri, sont maintenant toutes par terre. Il n’en reste aucune debout.

Vraiment désolé, Betty, le mur de moulins à prières terminé en juillet et qui n’était que partiellement endommagé est aussi tombé.

Ce village n’a  aucune plaque de tôle pour se protéger de la mousson. Les plaques de tôle permettent de confectionner des abris temporaires plus « confortables » que les bâches.

Même si nous pensions nous concentrer sur la reconstruction d’une ou plusieurs maisons, demain, et grâce à vous, nous procurerons des plaques de tôles pour ce village.

Dans le concret cela signifie, dresser un inventaire des 41 maisons et des membres qu’elles abritent et répartir des plaques de tôle.
Le choix est porté sur des lots de 6 pièces de 11 pieds (grande taille) de la marque AARTI.
Besoin par abri : de 8 à 12 pièces.
Prix de revient du lot, 6’600 NRS avec une fluctuation de 300 NRS. (env. CHF 70.-/lot)

Les écoles à Katmandu vont ré-ouvrir dans quelques jours et les admissions vont démarrer. Ce qui signifie aussi pour certains enfants, de réintégrer la capitale.  Kanchha pour sa part, a dressé des bâches prés des toilettes en bas de l’appartement. Le danger des secousses ne permettent pas encore de dormir à l’intérieur.

20150430_091710 (1)

Nouvelles du 12.05.2015

Voilà encore de bien tristes nouvelles. On pensait que toutes les répliques journalières depuis 17 jours étaient annonciatrices d’un lent rétablissement . Et le deuxième séisme de ce matin de 7.4, et plus à l’Est a eu raison des dernières maisons debout à Kanigaon et environs. Cette fois, celle de Budiman est tombée et ce n’est plus qu’une question de quelques heures ou de jours pour celles de Kanchha, de Shakti Man, et bien d’autres …

Nous aimerions tant que tout s’arrête !

DSCN0780

Séisme Népal – Appel aux dons

05 mai 2015  –  Toutes les infos à ce sujet  –

Christian aimerait vous rappeler que
  • les dons sont appréciés plus que jamais
  • le montant total sera intégralement et réellement utilisé pour les habitants et en particuliers les porteurs de trek touchés par le sinistre
  • la priorité sera donnée aux plus nécessiteux
Chaque contribution compte, quel que soit le montant que vous pouvez consacrer.   Merci pour votre solidarité!
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
Mention: "Séisme Népal"
DSCN0566

Séisme Népal – Information spéciale

01 mai 2015

Christian Giraud est actuellement au Népal, où il est arrivé la veille du  tremblement de terre. 

Pour les amis qui tenteraient de le joindre, il est sain et sauf (avec Kanchha) d’après les dernières nouvelles qui sont récentes mais pas très détaillées à cause des perturbations du réseau de téléphonie mobile.

Nous n’avons pas d’autres nouvelles à l’heure actuelle.


DSCF4555_B-W

Solidarité en moto – Seïsme

Alors que les médias sont déjà rassasiés et sont passé à autre chose, la reconstruction prendra des années… 

Plus que jamais, la  population a besoin de travail pour se reconstruire et chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il a. 

Alors nous, pendant 3 ans, Kanchha et Christian (Président de l’ARDPH) rétrocéderons 50% de nos salaires de tous les voyages en moto au Népal.

Ces montants seront dédiés à la reconstruction des maisons de Kanigaon et des villages alentours. Mais pour cela, nous avons besoin de MOTARDS ! 

Un immense merci d’en parler autour de vous !
www.nepalenmoto.com
télécharger le flyer