Scolarisation

Les projets sont toujours suivis de près une à plusieurs fois par année. Il n’y a aucun parrainage dont nous ne connaissions pas personnellement les bénéficiaires, que nous impliquons au cœur de chaque projet.

20210225_042528

Des uniformes pour sauver l’école Prabi Kanigaon

Et cela à marché ! En février 2021, c’est 86 étudiants qui fréquentent l’école Prabi Kanigaon.

Retour en arrière : L’école gouvernementale Prabi Kanigaon comporte 3 degrés pour les tout-petits et 3 professeurs. Il s’agit là des 3 premières années de scolarité. Vous connaissez notre position sur ces écoles… Cependant, l’idée qu’une école, même gouvernementale ne puisse assurer le minimum d’éducation dans les premières années d’un enfant nous fait mal.

Car dans le cas ou une classe tombe en dessous de 15 étudiants, le gouvernement ne fournit plus de professeur. Hors, il n’y a au total que 19 petits étudiants pour toute l’école.

Pour maintenir son école et attirer les étudiants des villages voisins qui n’en disposent pas et sur la base d’une réflexion avec les membres du village, nous décidons d’offrir l’uniforme, les cahiers et les crayons à chaque étudiant, la première année.

Dans ce cas, il état déjà possible de compter sur 30 petits étudiants du village d’Arkapur. C’est que cela représente déjà une belle économie pour cette population ! – Vidéo

Rojana

Formation – École de géomètres pour Rojana

Elle se nome Rojana, depuis 2013,  sa scolarité en école privée (merci Michèle et Luigi !) a été soutenu par l’ARDPH. Une brillante étudiante ! Aujourd’hui, en janvier 2021, elle souhaite intégrer l’école de Shinduli pour y commencer une formation de géomètre.

Rojana à besoin d’aide pour mener ces  4 ans d’études. Son père Shakti man Ghising est paysan et guide de trek .  Vous vous en doutez, vivant déjà avec le stricte minimum, il ne peut assumer de tels frais.

Budget : CHF 3’800.- par année (Chambre à Sindhuli incluse)
Nous cherchons exactement CHF 1’400.- par année sur les 3’800.-
pour compléter sa formation

Pour soutenir la formation de Rojana : CCP 17-601975-2
Réf. : Rojana Formation – Géomètre
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

thumb

Covid – URGENCE POUR NOS ÉTUDIANTS

Nos étudiants n’étaient plus physiquement à l’école depuis mars 2020.  Nous avons continué bien sûr à honorer les scolarités en écoles privées, mais depuis, les cours étaient en ligne.

Comme vous pouvez l’imaginer, une grande partie de la population n’a pas de connexion internet et encore moins d’ordinateur.

Nous avions un besoin urgent de fournir une bonne connexion internet à 18 sur 24 de nos étudiants. Ils pouvaient ainsi au moins suivre les cours sur leurs téléphones…

Grâce à vous, nous avons pu répondre aux besoins de juillet 2020 à  mars 2021. MERCI !

DSCN0836

Scolarité d’un enfant en école privée

Comment travaillons-nous ? Tout d’abord, le soutien financier de scolarité n’est effectué que dans un environnement familial que nous connaissons bien. Nous nous chargeons avec les parents, de trouver l’école privée appropriée. Nous privilégions en particuliers les enfants de porteurs et guides de trek en accordant une attention particulière à la formation des filles, sans être cependant… bornés !

Lorsque vous êtes décidé à soutenir une scolarité, nous vous faisons parvenir un contrat de confiance en vous présentant votre « protégé ».

Bon savoir : Plus votre protégé passe dans les grandes classes, plus les frais d’admission annuelle et des livres augmentent.

Budget sous toute réserve et en fonction de l’établissement :
CHF 80.- à  120.- / mois en fonction de l’école,  de la classe et jusqu’en classe 9.
Après le passage de la 9 ème classe, votre protégé s’engage dans la 10ème, la plus difficile à traverser pour passer son SLC (certificat de fin d’étude). Le tarif d’écolage augmente en classe 10.
Ensuite, il étudiera en  (+2 ans), votre protégé peut décidé d’entrer à l’université et ensuite de suivre des hautes études. Dans ce cas, nous pourrions trouver une ou plusieurs personnes pour compléter le manque. lire la suite

Nepal-COVID-19_Bis_bis

COVID-19 Népal

28 avril 2021

Il y a une dizaine de jour, le népal a fermé les écoles dans la vallée de kathmandu. Et dés le 29 avril un nouveau lockdown est prononcé !
A ce stade, et pour une partie de la population, c’est la famine qui guète…

Covid Faim




 

COVID – URGENCE POUR NOS ETUDIANTSthumb

Septembre 2020 : Le Népal arrive bientôt à 6 mois de confinement. Nos étudiants ne sont plus physiquement à l’école. Le temps est à la préparation des examens dans quelques mois. Nous continuons bien sûr à honorer les scolarités en écoles privées. Mais depuis, les cours sont online.

Comme vous pouvez l’imaginer, une grande partie de la population n’a pas de connexion internet et encore moins d’ordinateur.

Nous avons un besoin urgent de fournir une bonne connexion internet à 18 sur 24 de nos étudiants. Ils pourraient au moins suivre les cours sur leurs téléphones… Une connexion de qualité revient à 2500 RS/ mois. Env. CHF 25.-/mois

Pour aider nos étudiants : CCP 17-601975-2
Réf. : Cours online / Connexion
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEX


Nos étudiants :
Népal: le syndicat de l’éducation prend les devants dans la lutte contre COVID-19

Ltimthumbes établissements scolaires et centres de formation sont fermés dés le 24 mars 2020.

Tous les étudiants dont vous soutenez les scolarités et les formations ont rejoins leurs villages. Cette solution est moins exposée que la ville.  A ce jour, aucun n’est malade…

Nous vous tiendrons informés.

14 juin 2020 : C’est le bruit qui coure pour le retour des étudiants à l’école. (La date du 30 juin est avancée pour la réouverture de l’aéroport domestique). Cela va être une année extrêmement difficile pour nos étudiants. Comme vous le savez, les nouvelles années scolaire au Népal démarrent aux env. du 15 avril. Ils n’ont pas reçu les résultats de leurs examens de l’année précédente. Et ils démarreront la nouvelle année avec du retard…


Annulation : Vacherin Mont d’Or de soutien  –  À chacun sa boîte ! Vendredi 3 avril 2020

COVID-19 – Notre bon sens nous le dictait bien avant la décision du conseil fédéral… Notre soirée est annulée .  L’annulation de l’un de nos deux repas annuels a bien sûr des conséquences sur le fonctionnement de notre modeste association…  Le résultat de ce repas nous permettait en partie de payer le loyer du local de l’association à Kathmandu. Nous y dédions également une partie pour les frais de formation en soins infirmier de Shanti. Nous n’avons pas encore de solution pour y remédier. En tous cas, d’ores et déjà un grand MERCI à tous ceux qui nous ont toutefois assuré de leur soutien même sans les vacherins !

Pour nous aider : CCP 17-601975-2
Réf. : Loyer local KTM – Covid-19
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX


Nos inquiétudes

La situation devient de plus en plus critique pour des milliers et des milliers de népalais.

La peur de la faim dépasse la peur du coronavirus, pour beaucoup d’entre eux. C’est pourquoi des centaines de milliers de travailleurs migrants, privés de travail en raison du confinement, ont dû quitter les grandes villes, pour regagner leurs villages, marchant parfois sur des centaines de kilomètres.
Pour d’autres piégés dans ces mêmes villes, l’issue est parfois tragique.  Des dizaines de milliers de personnes n’ont ni toit, ni argent pour se nourrir. Afin de lutter contre ce fléau, certains commerçants soutenus par des citoyens viennent en aide aux plus démunis en distribuant des vivres et de l’eau potable, cela reste insuffisant…

News du Népal

Vous trouverez ci-dessous des nouvelles – les plus pertinentes – en provenance du Népal. Le seul but est de vous tenir informés en cas d’intérêt. – Merci d’excuser les erreurs de traduction –

Art_1 – Vendredi 17 avril 2020
Art_2 – Vendredi 17 avril 2020

Art_3 – Lundi 20 avril 2020
Art_4 – Mardi 21 avril 2020
Art_5 – Sherpas et Porteurs au chômage

Art_6 – Mercredi 22 avril 2020_ Etudiants
Art_7 – Jeudi 23 avril 2020_Directive vols intérieurs
Art_8 – Dimanche 26 avril 2020_Prolongation confinement

Art_9 – Lundi 27 avril 2020_Solidarité
Art_10 – Mercredi 29 avril 2020_Traverser la rivière pour rentrer
Art_11 – Jeudi 30 avril 2020_Un terme à la récolte du yarsa
Art_12 – Vendredi 1 mai 2020_Stigmatisation personnel soignant

Art_13 – Lundi 3 mai 2020_Le peuple réussi ou le gouvernement echoue

Art_14 – Vendredi 15 mai 2020_Durcissement du confinement
Art_15 – Samedi 16 mai 2020_Locataires forcés au test

Art_16 – Jeudi 21 mai 2020_KTM toujours haute surveillance
Art_17 – Vendredi 22 mai 2020_Incertitudes face a l’augmentation de cas

Art_18 – Dimanche 31 mai 2020_ Economie

Art_19 – Vendredi 12 juin 2020_ Contre la manipulation
Art_20 – Vendredi 12 juin 2020_ Quarantaine, terrain Covid fertile
Art_21 – Samedi 13 juin 2020_ Où sont les 10 milliards Covid-19

wanted

urgence formations

Nous sommes dans une situation délicate où un parrain n’honore plus ses versements depuis le mois d’avril 2018.

Il s’agit des formations de :
Shanti et Sunita.  Shanti a terminé l’université et est en formation d’ infirmière à Janakpur.  Sunita continue l’université et prépare un bâchelor (4 ans) en vue d’ une formation bancaire.  Il s’agit là  de compléter les frais de formation avec d’autres donateurs.
Shanti CHF 120.- / mois
Sunita CHF 120.- / mois

Pour soutenir ce projet : CCP 17-601975-2
Réf. : Shanti ou Sunita Formation
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

DSCN5017

Ecole privée pour Sangay

Sanjay Moktan a  6 ans en 2019. Vif, pire que le lapin duracell…
Depuis avril 2020, il étudiera  à  l’école privée « New Zenith English Model School » – Katmandu/Népal

Fils de Ram  Bahadur Moktan et de Hari Maya. Ram est Paysan. Il a été porteur de trek, a appris le  français et à  passé sa licence de guide de trek. Nous le connaissons depuis plus de 16 ans.

Projet réalisé en décembre 2019.
Merci Aline !

DSCN2832

Ecole privée pour Anuja

Anuja :   9 ans en juillet 2017, étudie depuis novembre 2017  à  l’école privée Berhardt Collège à Balku – Katmandu

Fille de Laxmi et Hari Bol. Son père cultive un petit bout de terre du côté de DakshinKali.  Il a été chauffeur pendant de longues années pour une compagnie de trek. C’est un homme précis, – ce qui est rare dans ce pays – persévérant, droit et assoiffé de connaissances.

Sarita

Surita en école privée

Surita Moktan, 11 ans

Un cancer à privé la petite Surita de sa maman il y a 4 ans. Son père la délaisse depuis. Surita  est du village de Jaméri. La scolarisation de Surita en école privée était le dernier souhait de sa mère avant de s’éteindre. Début avril 2016, nous avons fait évaluer son niveau à l’école privée de Apgari.

Depuis mai 2016, Surita  est à l’école privée  » Pragati English Nording School, Sindhuli  » à Apgari.

Urmila_bis

Ecole privée pour Urmila

Urmila Moktan : 10 ans en 2016.. Elle est la sœur de  » Radio locale  » parce que sa sœur est une vraie pipelette ! Alors qu’Urmila est plus discrète

Père : Prem Moktan, paysan aux conditions modestes et porteur de trek. Il est marié à Mailli. La famille habite le village de Kanigaon et nous la  connaissons depuis de nombreuses années.

Depuis mai 2016, Urmila étudie à l’école privée  » Pragati English Nording School, Sindhuli  » à Apgari. 

akkal+bahadur+ghising+(2)

Ecole privée pour Nema

Nema Ghising : 9 ans en 2016

Elle est bien plantée dans ses chaussures. Même si comme de nombreuses filles au Népal elle est très timide, elle est franche, sait ce qu’elle veut et ne se laisse pas marcher sur les pieds…

Depuis mai 2016, Nema étudie à l’école privée  » Pragati English Nording School, Sindhuli  » à Apgari.

DSC_5032_BR

Anita & Bibek Bal en école privée

Bibek est le fils de Saïla et Kamali Raj Bal. Nous connaissons Saïla, porteur de trek, depuis  2003. C’est un homme doux et discret. Sa fille ainée de 10 ans, Anita, a récemment été admise en école privée à Banepa.

Bibek rejoindra bientôt sa sœur ainée à l’école privée de Banépa. Une aubaine ! Car dés que Bibek n’est plus sous le contrôle de sa sœur moraliste qui le motive a être assidu à l’école, ce dernier avait tendance à se laisser aller.

Pour rappel, les écoles gouvernementales sont les plus médiocres. Elles permettent juste d’apprendre à lire, écrire et compter et n’offrent que peu de perspectives d’avenir.

Réalisation projet : Octobre & décembre 2014

DSCF0751

Rojana Ghising à l’école privée

Rojana est la fille de Shakti Man Ghising.
Shakti Man, père de 5 enfants,  est un ami précieux qui contrôle le suivi de quelques projets de l’ARDPH. Il était donc naturel de lui permettre de souffler…

Depuis janvier 2013, Rojana étudie à l’école privée «  Pragati English Nording School, Sindhuli » à Apgari.

Dans cette école, environ 90 % des cours se prodiguent en langue anglaise et une infime partie en langue népalaise. Cette option est une opportunité pour accéder ensuite aux écoles supérieures offrant un plus large choix de métiers.

DSCF0234

Anusha Muktan en école privée

En 2014, Anusha a 18 ans. Elle étudie depuis janvier 2014 à la
« Shree Geetamata H.S. School » à Kathmandu, comme sa sœur aînée.

Cette prise en charge pour sa scolarité soulage son frère, chez qui elle vit. Il est marié, père de famille et s’occupe encore d’une autre de ses sœurs, Sharmila. Il est courant au Népal que les frères aînés s’occupent de leurs frères et sœurs lorsque les parents ne peuvent plus subvenir à leurs besoins…

Ram envoyait Anusha à l’école de façon aléatoire, en fonction de ses engagements. Porteur de trek il est fraîchement licencié guide de trek local…

DSC_6036

Les 3 orphelins, Prakash, Binod et Suresh en école privée

Le père est décédé. Un accident stupide… La mère démunie est partie en n’assumant plus ses responsabilités, abandonnant les enfants au grand-père lui-même plus très en forme et d’un caractère plutôt avare…

Pris en charge par l’ARDPH, ils ont étudié à l’école privée «  Pragati English Nording School, Sindhuli » à Apgari de 2011 à 2013. Depuis avril 2014, ils sont scolarisés à « Little Buddhas Academy Syambu » à Kathmandu.

KTM_2539

Sukram Ghising en ecole privée

Sukram est le fils de Shakti Man Ghising. Licencié guide de trek, Shakti Man travaille en qualité de porteur lorsque l’emploi se fait rare. Sukram  fréquente depuis avril 2015 la même école privée que sa sœur à Apgari. Il ainsi pu quitter l’école gouvernementale. Il est bon élève, travailleur, doux, gourmand et extrêmement timide. Tout le portrait de son père !

DSC_2739_bis2

Sharmila Muktan en école privée

Sharmila a 22 ans en 2013. Une scolarité en école privée tardive… Mais nous avons confiance en son mordant. Cette jeune fille est une battante.Il ne lui manquait qu’un coup de pouce.
Elle étudie depuis mai 2013 à la  » Shree Geetamata H.S. School  » à
Kathmandu et rêve d’avoir l’opportunité d’entrer à l’université.

Cette prise en charge pour sa scolarité soulage son frère Ram chez qui elle vit. Marié et papa, il s’occupe aussi d’une autre soeur et d’un frère. Il ne pouvait l’envoyer à l’école que de façon aléatoire. Porteur de trek et fraîchement licencié guide de trek local, il a trop peu d’engagements…

DSC_4929_

Arjun & Anjun – Scolarisation

Ils sont les enfants de Ram Babu et de Nissa du village de Baghmara au sud du Népal, dans le Téraï.

En 2013, Arjun le fils a 8 ans et Anju la fille a 12 ans. Depuis janvier 2012, ils étudient à l’école privée «  Free Little Star English  Boarding» à Chitrasari.

Mots de Nissa la mère : « Nous avons demandé à Dieu comment nous allions faire… et tu es là, avec des familles que nous ne connaissons pas qui peuvent aider nos enfants pour l’école ».

Il y a eu un grand silence, mélange de joie, de soulagement et de reconnaissance. Et ce n’était pas du bidon …

DSCN0837

Ecole privée pour Marsan

Marsan : 9 ans. Scolarisée en école gouvernementale. Il ne lui manquait qu’un coup de pouce pour  une scolarité en école privée. Depuis 2015, elle étudie à la  » Pragati English Nording School, Sindhuli  » à Apgari. Elle a un caractère bien trempé derrière sa timidité.

DSC_1164

Shanti & Sunita en route pour l’université

Leur rêve ? L’université ! Mais pour y accéder, les écoles gouvernementales ne suffisent pas. Seules les écoles privées permettent un niveau suffisant pour s’y présenter. Il était impératif qu’elles changent d’école pour une préparation optimale.

Comme elles étaient déjà trop âgées pour être admises dans une école privée, elles ont accepté de reculer de 3 classes.

Elles étudient depuis le printemps 2011 à l’école privée «  Little Buddhas Academy Syambu » à Katmandu en vue d’une préparation aux admissions de l’université… dans quelques années… Elles ont une chambre à Kathmandu pendant leurs études.

Avril 2014, elles sont en classe 10. La plus difficile à traverser.
L’université, elles y pensent plus fort que jamais…

Juin 2015. Elles ont réussi leur SLC. L’université s’ouvre à elles !

DSC01308_bis

Maïla & Suman en école privée

Comme de nombreux enfants au Népal vivant en milieu rural
la journée débute vers les 5 heures du matin. Marcher des kilomètres pour aller chercher de l’herbe pour les animaux, nettoyer les litières, allumer le feu, préparer le repas avant de partir à l’école qui peut se trouver à des heures de marche… Une nécessité.

Depuis 2011, ils étudient à l’école privée «  Little Buddhas Academy Syambu » à Kathmandu.

Ils ont à chaque fois un plaisir immense à l’idée de retourner au village les jours de congé ou pendant les longues fêtes.