DSCF1301_BR

2éme réservoir de 20’000 litres

Christian est sur place.  Ce projet est en cours de réalisation.

 » Des milliers de gens ont vécu sans amour, pas un n’a vécu sans eau  »  W.H. Auden, poète

Le magnifique projet  » L’eau la vie – Kanigaon  » est déjà une absolue et incroyable source de joie.  Il pourrait cependant être parfait parfait parfait, s’il était possible de stocker encore plus d’eau.

Notre  discussion en 2018 avec l’ingénieur Basanta qui à supervisé les travaux projet  » L’eau la vie – Kanigaon « nous confirme que nous avons bien la place nécessaire pour réaliser deux réservoirs supplémentaires.

En juillet 2019, le premier est terminé. Malheureusement, les inondations de la mousson ralentissent la réalisation du second réservoir. Il faut pour l’heure réparer la piste pour acheminer le matériel. Si tout va bien, le deuxième réservoir débutera en décembre 2019. – vidéo –

drapeau-france

Cours de français pour Suresh

L’alliance française à Kathmandu prodigue des cours de français jusqu’à 14 niveaux. 6 niveaux au minimum sont nécessaires pour pouvoir  communiquer. (1 niveau = 45 heures)
Communiquer dans une langue en supplément de l’anglais est atout dans le pays. Dans le tourisme ou l’industrie cela est  garant d’engagement.

SureshSuresh : Fils de Kanchha. Désire apprendre le français pour renforcer sa formation en management. Il souhaite s’impliquer dans le secteur touristique et francophone.


Budget :  
CHF 650.- / par personne pour les 6 niveaux

Pour soutenir sa formation :
Réf. : Cours de français + nom du futur étudiant
CCP 17-601975-2 –
IBAN : CH91 0900 0000 1760 1975 2
BIC : POFICHBEXXX

NEP_3541

Démarrage d’une micro-entreprise

Vous souhaitez participer au démarrage d’une petite agence de trek au Népal ? La future agence Namlo trek a la particularité d’être pilotée par d’anciens porteurs de trek. Ils ont appris le français ou l’anglais et passé leur licence de guide de trek. Pour voir le jour, leur petite agence n’a besoin maintenant que d’un coup de pouce pour les postes les plus lourds. Quels sont-ils ?

DSCF0731

Centre de Consultations Prénatales, à Apgari (Sindhuli disrict)

IMPORTANT : Nous laissons pour l’heure ce projet de côté.
a) Aucun un groupe de travail pour le conduire ne s’est formé
b) Fonds trops importants à dénicher.

Beaucoup de femmes ou d’enfants meurent encore par manque d’un suivi de grossesse ou par soucis d’économie d’une consultation ou encore parce que rallier Kathmandu n’est tout simplement pas possible. Ce centre de consultations prénatales desservirait 64 villages réparti sur 3 districts (Shinduli, Kavre et Ramishap) dans le secteur de Apgari à 80 km à l’est de Kathmandu.  Les villages sont constitués de 1 à 90 maisons. Ce secteur est un vivier où de nombreux porteurs de trek de l’ethnie Tamang sont engagés. (Objectifs & Taches de centre de consultations prénatales)

Fin 2013, tout âges confondus, 2951 personnes de sexe féminin sont réparties dans ces 64 villages

Lire la suite

DSCF0572

 » L’eau, la Vie  » pour le Village d’Arkapur

IMPORTANT : Nous laissons pour l’heure ce projet de côté.

En janvier 2019, nous sommes contactés par l’ONG Électriciens sans frontières. L’un des membres a fait la connaissance d’un ami commun, Ram Bahadur Mouktan. Ayant eu vent des problèmes d’eau que rencontre le village d’Arkapur, après le séisme survenu en 2015, cette ONG pense y accomplir un projet identique à celui que nous avons réalisé à Kanigaon en 2018.

C’est ainsi que nous avons un temps été le lien entre le village d’Arkapur et Électriciens sans frontières, fournissant les informations dont ils avaient besoin, résumés de projets, etc. Il faut dire que nous connaissons bien ce secteur situé à environ 3h00 de marche de Kanigaon.

Remplis d’espoir et persuadés que cela accélérerait ce projet, les paysans d’Arkapur ont pris sur eux et se sont cotisés pour fournir à Électriciens sans frontières une étude et un dossier complet d’un bureau d’ingénieur (malheureusement gouvernemental) d’un  montant important de 2500 Euros. Une somme colossale pour ces paysans.

Et accrochez-vous bien, l’estimation de ce projet par ce bureau est de plus de CHF 200’000.- ! (Vive le gouvernement…)

Mais revenons à nos contacts avec Électriciens sans frontières.
Le problème, c’est que cela fait bientôt une année, et qu’ils n’ont toujours pas pris de décision. Nos entretiens nous montrent que cette ONG n’est pas de celles qui vont droit au but.

Nous remarquons également qu’il est difficile d’imaginer un chemin plus sinueux.

Nous pressentons que rien ne se fera ! Et la tristesse est immense de l’expliquer au village d’Arkapur. Parole ! nous ne nous impliquerons plus dans des partenariats qui nous laissent mal à l’aise. Car au bout du compte, c’est bien nous qui sommes sur le terrain !

Qu’en pensez-vous ? Nous lancerions-nous dans un projet identique à celui de Kanigaon ? Sachant que les seules différences seraient : la captation de la source plus éloignée que celle de Kanigaon
et que dans notre projet initial, le Rotary Club avait participé à hauteur de 37’000.- francs

Capter la source, acheminer l’alimentation, construire le réservoir, poser des vannes, amener les conduites vers chaque foyer, construire toutes les fontaines…  L’expérience, nous l’avons. Mais pas celle de dénicher un montant pareil !

Estimation budget :  CHF 77’000.-  à  CHF 85’000.-
Pour l’heure, nous nous laissons un temps de réflexion car des chiffres pareils sont toujours effrayants… Mais parlez en autour de vous ! Il parait que l’union fait la force.

Résumé projet