DSCF0326

Moulins à prières de Budiman, village de Jalkini

Un Budiman heureux ! Démarré en décembre 2014, il a été achevé au printemps 2015 et devient notre cinquième ouvrage réalisé.

La peinture est toujours en attente, parce que Budiman cherche le fond nécessaire pour qu’elle soit réalisée par les lamas.

A l’adolescence Budiman tombe d’un arbre  et perd l’usage de la parole. Malgré cela, il a toujours su se faire comprendre. Cet homme de 62 ans est un observateur, optimiste, joyeux, bon vivant et… un magicien. Lorsqu’il est engagé en qualité de porteur sur les chemins de trek, il est le naïke. C’est à dire, le Chef et porte-parole des porteurs. Ne tentez pas de jouer avec lui au jeu des tigres et des chèvres, il gagne toujours !

Archives:

Ça y est, les travaux ont démarrés ! Nous avions déjà fait une partie des achats de matériaux en décembre 2014. Des nouvelles sur l’avancement de ce projet fin mai 2015 sur cette page.

Info flash en rapport avec ce projet et le séisme du 25.04.2015
Le mur est terminé et Budiman ne le quitte plus des yeux. La peinture devait être réalisée avant l’arrivée de Christian et la tragédie est arrivée. La peinture est remise à plus tard.
La maison de Budiman est tombée !